Entreprise : vulgarisation de la Loi Portant Contenu Local au cœur d’une rencontre à Conakry

Consciente de l’importance du contenu local dans le développement économique de la Guinée, le Ministère du Commerce de l’industrie et des PME à travers la Direction nationale des Petites et Moyennes Entreprises et du Contenu local a organisé ce mercredi 17 avril 2024, un atelier de vulgarisation de la Loi Portant Contenu Local pour la zone spéciale de Conakry.

L’objectif de cet atelier est de permettre à toutes les parties prenantes de s’approprier de la loi portant Contenu Local afin de pouvoir la vulgariser et ainsi favoriser son application effective. Au-delà d’apporter une réponse à la problématique du secteur privé, cette loi vient en appui à tous les efforts inlassables consentis pour impulser le développement de celui-ci par le Gouvernement.

Dans son discours d’ouverture, la Directrice nationale des PME et du contenu local Mme Sangaré Fanta Bérété très satisfaite de la tenue de cette cérémonie de vulgarisation de la Loi indique.
« Cet évènement répond à un pari, celui de marquer de façon éclatante le grand retour du secteur privé afin de conforter et de développer le potentiel local. Malgré les différentes actions entreprises par les pouvoirs publics, beaucoup reste encore à faire et les animateurs du secteur privé ont une responsabilité historique à assumer dans le développement économique et social de notre pays, dans un monde globalisé, caractérisé par une concurrence effrénée », a souligné Mme Bérété.

Pour sa part, la ministre du Commerce de l’industrie et des PME Dre Diaka Sidibé, très honorée de venir présider à cette cérémonie solennelle du lancement de l’atelier de vulgarisation pour la zone spéciale de Conakry.
« À cette occasion je me permets de louer le travail de mes prédécesseurs pour leur contribution et efforts marquant dans le processus d’élaboration du présent loi et j’en suis sûr permettra de régler le secteur mais aussi d’amorcer une dynamique de développement profitable à nos concitoyens ainsi à notre secteur privé avec son application effective vers laquelle nous acheminons via cette loi dans notre pays », a-t-elle indiqué Dre Diaka.
Sana Sylla.

Share this content: