Rafah :Des milliers de personnes sont en quête d’aide

Une Agence des Nations Unies a récemment alerté que des milliers de familles sont en quête d’aides à Rafah, dans un contexte humanitaire de plus en plus désespéré pour les populations de l’esclavage palestinienne.

Selon le Programme Alimentaire Mondial (PAM), « des milliers de familles ont toujours besoin d’aide à Rafah « . Le PAM , a affirmé avoir  » distribué de la nourriture jusqu’à épuisement « .

Cette autre alerte du Programme Alimentaire Mondial (PAM) intervient au même moment que l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) annonce avoir la suspension de ses distributions de nourriture à Rafah, ville du sud de la bande de Gaza, en proie à une violente offensive israélienne.

« Avec peu d’aide provenant des points de passage du sud et notre entrepôt toujours inaccessible, les stocks de nourriture restants n’ont permis de fournir que 50.000 repas chauds par jour », a indiqué la branche régionale du PAM, réitérant à nouveau sa demande pour « un accès sûr et durable ».

Les rapports des médias Sur le terrain font état de la poursuite des hostilités dans la bande de Gaza mercredi, aggravant ainsi les problèmes déjà alarmants d’accès à l’aide, malgré un nouvel appel de l’ONU à toutes les parties au conflit pour qu’elles reprennent les négociations en vue de la libération de tous les otages restants et de l’instauration d’un cessez-le-feu humanitaire.

« Je crains fort que la trajectoire actuelle – y compris la possibilité d’une opération de plus grande envergure – ne compromette encore davantage les efforts visant à intensifier l’entrée des produits humanitaires et leur distribution en toute sécurité aux civils désespérés », a déclaré lundi Tor Wennesland, Coordinateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Proche-Orient.

Une Synthèse de Sylla Ibrahima Kalil,pour www. conakrynews.org 625444534

Share this content: