A 18 ans, il piratait des cartes SIM pour voler des millions en crypto-monnaie

share on:

Dans sa résidence principale, où vivent ses parents dans le nord-est de la ville de Montréal au Québec, des téléphones, des cartes SIM et du matériel informatique ont été retrouvés. Selon ses voisins, le jeune de 18 ans habitant dans cette maison était un garçon discret, mais passant « beaucoup de temps devant son ordinateur ». Grâce à nos confrères du site La Presse, une affaire de vol de plusieurs millions en crypto-monnaie vient d’être élucidée.

Une attaque à la « SIM swap »

Depuis décembre, Samy Bensaci a été libéré sous des conditions très strictes. L’homme, âgé de 18 ans, est au centre d’une enquête par la police de Toronto, et la Sûreté du Québec. Il est « libre » en attendant son procès, mais ne peut déjà plus s’approcher d’un « dispositif capable d’accéder à l’internet », tel que « tout ordinateur, tablette, téléphone mobile, console de jeu, en incluant PS3, PS4, Xbox, Nintendo Switch », et bien d’autres produits.

La presse locale vient d’apprendre l’affaire, alors qu’une perquisition du domicile familial du garçon a été faite en novembre dernier, dans le nord-est de Montréal (province du Québec). Les autorités locales ont été tenues au courant par les Services secrets américains, qui surveillaient un jeune utilisant une méthode de piratage informatique baptisé « SIM swap ».

Cette méthode est devenue le cauchemar des opérateurs mobiles. Elle consiste en effet à se faire passer pour un employé d’un kiosque de téléphones mobiles au Canada. Pour pouvoir arriver à obtenir un accès à la carte SIM de la victime, le pirate doit connaître plusieurs informations personnelles sur celle-ci. Un travail rendu facile par le nombre d’informations que l’on partage sur nous sur internet, notamment par le biais de nos réseaux sociaux.

Plusieurs millions en crypto-monnaie volés

Une fois que l’opérateur a donné l’accès, il est tout à fait possible pour la personne de pouvoir s’infiltrer dans de nombreux comptes. Le présumé pirate de Montréal choisissait la plupart du temps ses victimes selon leur rapport aux crypto-monnaies. Le but de ses cyber-attaques étant effectivement de récupérer des jetons numériques sur des devises telles que le bitcoin.

Plusieurs millions en crypto-monnaie auraient ainsi été volés par le jeune de Montréal. Parmi ses victimes, certaines sont d’ores et déjà identifiées et connues. Nos confrères de La Presse nous ont ainsi informés ainsi qu’un membre de l’Ordre du Canada, Don Tapscott, a été visé par Samy Bensaci. L’homme d’affaires torontois s’intéresse beaucoup aux crypto-monnaies, puisqu’il dirige notamment le Blockchain Research Institute, un groupe de recherche sur les crypto-monnaies.

https://www.presse-citron.net/a-18-ans-il-piratait-des-cartes-sim-pour-voler-des-millions-en-crypto-monnaie/

Facebook Comments

Leave a Response