Bayer condamné à verser plus de 2 milliards $ à un couple américain pour les dommages du Roundup

(Agence Ecofin) – Et de trois. Après avoir été condamné en août 2018 et en mars dernier, le groupe allemand Bayer vient de subir un nouveau revers judiciaire.

Le propriétaire de Monsanto a été condamné hier par un jury californien à verser plus de 2 milliards $ à un couple d’américains attribuant leur lymphome (cancer du système lymphatique) au Roundup. 

Dans les détails rapportés par Reuters, le géant de Leverkusen devra payer à Alva et Alberta Pilliod, 42 millions $ de dommages compensatoires et 2 milliards de dollars de dommages punitifs.

D’après des accusations des deux plaignants, Monsanto a passé sous silence les risques de cancer liés à l’utilisation du Roundup et a fait preuve de négligence.

De son côté, Bayer a déjà annoncé qu’il ferait appel de cette décision qu’il considère comme « excessive et injustifiable ».

Il faut souligner que cette décision vient prendre le contrepied de l’avis émis le 30 avril dernier, par l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA). Celle-ci a conclu que le glyphosate n’était pas cancérigène et mis en lumière l’absence de risques pour la santé publique si l’herbicide était utilisé dans le respect des normes.     

Espoir Olodo



Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here