Can féminine : le Kenya dénonce une injustice

Copyright de l’image
Getty Images

Image caption

La Fédération Kenyane de football proteste contre la réintégration de l’équipe équato-guinéenne dans la compétition au détriment de la sienne.

La Fédération kényane de football a saisi le Tribunal arbitral du sport au sujet de la réintégration de la Guinée Equatoriale en Coupe d’Afrique des Nations féminine.

La décision de la Confédération africaine de football (CAF) entraîne l’exclusion du Kenya de la compétition.

Cette mesure est une « grande injustice », selon la Fédération kényane de football qui se dit « extrêmement étonnée ».

Lire aussi:

Retour sur les faits

La Guinée Equatoriale a été exclue de la Coupe d’Afrique des Nations féminine en Octobre.

Le Kenya l’avait accusé d’avoir aligné une joueuse non éligible, Annette Jacky Messomo qui serait de nationalité Camerounaise.

La mesure de la CAF avait conduit à la disqualification du Nzalang et donc à la qualification de l’équipe Kenyane pour la phase finale du tournoi qui débute dans près d’une semaine.

Lire aussi : L’Angola remporte la Coupe du monde de football pour amputés

A regarder aussi:

Media playback is unsupported on your device

Nadia Nadim, réfugiée devenue star du football

Mais la Caf a pris une décision contraire mercredi après un appel de la Guinée Equatoriale, estimant que la joueuse était éligible pour jouer en équipe nationale.

Cet article a été repéré sur https://www.bbc.com/afrique

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here