Elhadj Sékhouna : « Alpha Condé veut trahir le peuple… »

share on:

L’opposition d’Elhadj Sékhouna Soumah, le chef coutumier de la Basse Guinée, contre le projet de nouvelle constitution est désormais très claire. Sur un message vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux, le Kountigui a averti que ce projet comporte des non-dits. Il explique pourquoi l’écrasante majorité des guinéens sont contre la nouvelle Constitution.

<< Aujourd’hui, il y a une centaine de partis, mais rien n’a marché. Quand Alpha Condé a pris le Pouvoir avec l’actuelle Constitution, il avait 5 ans pour travailler. Il s’est présenté de nouveau : les gens ont voté pour lui, pour cinq ans encore. Avant que ces cinq ne commencent, il aurait dû interpeller les guinéens et leur dire : j’ai beaucoup souffert de cette constitution parce qu’elle n’est pas bonne. Personne n’aurait réagit ! Tout le monde aurait compris que c’est pour la démocratie qu’il s’agissait. Mais maintenant qu’il reste dix mois, il veut changer la constitution, il veut trahir la population », a lancé ce leader d’opinion.

Et d’enfoncer le clou : « C’est pourquoi le peuple de Guinée dit non. 90% de la population n’est pas pour la nouvelle Constitution. C’est ça la réalité. S’il avait demandé il y a cinq ans ou six ans, alors qu’il restait quatre ans avant la fin de son mandat, les gens auraient dit qu’il veut travailler. Ils l’auraient laissé finir. Mais il attend jusqu’en 2020 pour ce changement, au moment où il doit partir, il reste que fin 2019, et il veut changer la constitution, ce n’est pas la constitution qu’il veut c’est autre chose. C’est ça la réalité. Je ne suis pas contre lui parce que c’est mon oncle, mais la vérité, c’est la vérité. Si la constitution changeait, ou si le troisième mandat marchait, c’est la population qui en souffrirait », a averti Elhadj Sékhouna Soumah.

A suivre…

Source africaguinee.com





Facebook Comments

Leave a Response