Sans LeBron James, les Los Angeles Lakers ont perdu face aux New York Knicks (100-106). Avec 20 points et 6 rebonds, l’intérieur Anthony Davis n’a pas été suffisant pour compenser l’absence du King, suspendu.

En effet, pour son coup de coude dans le visage du jeune joueur des Detroit Pistons Isaiah Stewart, l’ailier a écopé d’un match de suspension. Une sanction plutôt logique de la part de la NBA après un tel geste.

Mais de son côté, Davis n’a vraiment pas compris cette décision.

“J’ai ressenti de la surprise. Je veux dire, je ne pensais pas qu’il allait recevoir une suspension. Je ne crois pas qu’une personne pensait d’ailleurs qu’il allait avoir cette sanction, pour être totalement honnête. Il a accidentellement frappé le visage de Stewart.

Mais je suppose que le rapport a insisté sur le fait que ce geste a entraîné un incident. Ce qui est bizarre car il ne peut pas contrôler la réaction de l’autre gars. Dans tous les matches, il y a des coups dans le visage, et nous disons que cela a provoqué un incident.

Je me retrouve probablement frappé dans le visage plus que les autres, et si je pète un câble l’autre gars va également être suspendu ? C’était étrange. Mais, il n’y a rien que nous puissions faire à ce sujet”, a répondu Anthony Davis face à la presse.

Même si la communication de la NBA reste floue, on peut surtout supposer que le coup de LBJ a été jugé intentionnel. Il ne visait probablement pas le visage. Mais il voulait bel et bien toucher son adversaire.

Et en ce sens, la suspension semble logique. On peut compter sur Anthony Davis, LeBron James et les Lakers pour utiliser ce sentiment (justifié ou pas) de frustration pour repartir vers l’avant.

Anthony Davis en pivot, le plan des Lakers se confirme bel et bien



Source ici

SHARE