Dépuis la prise du pouvoir par la junte dirigé par le Col Mamady Doumbouya  Mamady Doumbouya et son équipe, ne font que multiplier des rencontres avec les forces vives.Ce mercredi, 22 septembre 2021, au palais du peuple, c’était au tour des tenanciers des hôtels, des bars, des restaurants et motels.
Objectif était de discuter avec les nouvelles autorités afin de trouver des nouvelles solutions adéquates  leur permettre de reprendre leurs  activités dans tout le pays.
Au sortir de cette rencontre Dennis Lin, le directeur général de l’hôtel Kaloum s’est prêté aux questions des journalistes pour évoquer les préoccupations qui ont évoqué au Président de la République Colonel Mamadi Doumbouya.
 Aux dires de ce grand restaurateur,“Nous avons répondu favorablement à l’appel du président de la république, président du CNRD. Nous l’avons fait savoir de nos inquiétudes à savoir: les paiements de la dette intérieure, les réductions du coût de l’électricité. Et aussi, nous souhaitons qu’il améliore le climat des affaires pour nous permettre de fonctionner normalement, parce qu’en ce moment les hôtels sont en difficultés. Nous espérons que le plutôt, on aura beaucoup de personnes qui vont venir dans le pays. Parce que nous sommes là pour améliorer les conditions de vie de la population, a -t-il précisé.
Il estime qu’ Aujourd’hui,nous avons plus de 250 employés et que toutes ces personnes ont une famille à nourrir. Donc nous espérons le plutôt que nous aurons beaucoup de visiteurs, plus de 20 mille personnes qui vont venir dans le pays, pour que nous puissions les héberger et avoir les moyens de payer nos employés et de réinvestir dans le pays. On espère que le pays va être ouvert, on demande aux nouvelles autorités d’accorder des visas de façon gratuite aux touristes pour que la Guinée soit une destination privilégiée, affirme le PDG de l’hôtel.
Il a en outre soutenu qu’ils sont  là pour accompagner le gouvernement. Nous avons bien écouté le président de la république et son discours est rassurant. Il a pris en compte nos préoccupations, qu’il va voir avec l’ANSS pour le décalage du couvre-feu qu’après ça, qu’ il va nous revenir”, a t-il mentionné dans son compte rendu à la presse.
Naby Camara depuis le palais du peuple
628166315
SHARE