Dialogue : “le CNT ne doit pas décidé au nom des forces vives de la nation”, dixit Saikou Yaya Barry secrétaire général exécutif du parti UFR

0
151405

Le premier ministre chef du gouvernement Mohamed Béavogui a convoqué les forces vives au cadre de dialogue dans un réceptif hôtelier de Conakry ce lundi 27 juin 2022. Prenant part à ce dialogue, le secrétaire exécutif de l’ UFR s’est prononcé dans le micro de notre reporter.

D’entrée de jeu, le secrétaire exécutif du parti a dit ceci: ” Nous avons répondu à cet appel c’est juste de nous permettre de discuter de la transition parce qu’une transition n’est pas quelque chose qui doit durée longtemps. Une transition doit être courte et organisée pour permettre à des institutions constitutionnelles et légitime de s’installées dans le pays”.

” Quand on parle de la refondation de l’Etat, on parle de la mise en place des institutions constitutionnelles et légitime c’est qui permettra le développement de notre pays. Alors pourque celà arrive il doit avoir une discution d’ensemble, posons ces jalons ensemble enfin de trouver la solution qui nous assaillent dans cette transition. Pour éviter de tels actes qui nous conduit au coup d’état, et pour éviter celà nous devrons désormais dans le bon sens, mais depuis les dix mois jusqu’à maintenant, nous n’avons pas vu la volonté au niveau du CNRD et son gouvernement. Donc, le premier ministre a tenu le discours allant dans le sens de l’appaisement, mais voulant que ce dialogue soit mis en place par les modalités de ce dialogue qui entrain d’être discuter pour mettre les choses au claire, et à l’issue de celà une commission va être mise en place pour gérer cette transition. Aujourd’hui, il faut mettre un frein pour stopper cela, en même temps informé la communauté internationale pour prendre leur disposition”. A t-il martelé.

Pour les 36 mois, honorable Saikou Yaya Daillo, secrétaire exécutif du parti UFR évoque ceci.: “Ce n’est pas tous les partis qui ont donné la durée pour deux ans. Le CNT ne représente pas les forces vives, c’est un organe de la transition. Donc le CNT ne peut pas décidé on non des forces vives de la nation. L’ OGE l’organe de la gestion de la transition doit joué leur rôle pour bien gérer cette transition, la question liée au fichier électoral aussi doit prendre la préoccupation du CNRD. Donc, il est important de s’écouter pour ne pas qu’il y ait de problème”. A t-il dit.

Aboubacar ll Sylla
626007479

Facebook Comments Box