l’essentiel
Le compte Facebook de Delphine Jubillar s’est brièvement activé, ce mercredi soir, près d’un mois après la disparition de la jeune mère de famille. Un message vide a été publié avant d’être effacé.

C’est un mystère de plus dans l’affaire Delphine Jubillar. Près d’un mois après la disparition de l’infirmière de 33 ans à Cagnac-les-Mines dans le Tarn, et alors que les recherches et les fouilles n’ont toujours rien donné pour la retrouver, son compte Facebook s’est brièvement activé mercredi soir.

Un message vide a été publié sur un groupe Facebook dont Delphine Jubillar est membre puis il a rapidement été supprimé, a indiqué Me Philippe Pressecq, l’avocat d’une cousine et de trois amies de la mère de famille, à BFMTV. L’avocat a confirmé la publication de ce message à La Dépêche du Midi.

A lire aussi :
Disparition de Delphine Jubillar dans le Tarn : les proches de la jeune femme dans l’angoisse

Dès la publication du message, les amies de Delphine Jubillar ont fait une capture d’écran et ont prévenu les enquêteurs. Cédric Jubillar n’avait pas accès au compte Facebook de son épouse, selon nos confrères.

Qui a publié ce message ? Est-ce un proche ? Est-ce Delphine elle-même ? Le compte Facebook a-t-il été piraté ? Il reviendra à la section de recherches de la gendarmerie de Toulouse de le dire.

A lire aussi :
DÉCRYPTAGE. Disparition de Delphine Jubillar à Cagnac-les-Mines : les quatre pistes explorées par les enquêteurs

Une information judiciaire est ouverte pour enlèvement, détention ou séquestration. Cédric Jubillar doit prochainement être entendu par les enquêteurs.

Source ici

SHARE