En Guinée, Sycamore relance l’ancienne mine d’or de Semafo à Kiniero pour 35 millions de dollars – JeuneAfrique.com

share on:

Fonderie (illustration) © Alain Bachellier


Les autorités guinéennes et la société Sycamore mining ont signé un accord le 19 novembre pour relancer l’exploitation de la mine d’or de Kiniero. La société chypriote injectera 35 millions de dollars pour réaménager et éventuellement étendre le site à l’abandon depuis le départ du canadien Semafo en 2014.


La signature de l’accord-cadre a eu lieu ce mardi 19 novembre à Conakry, entre Abdoulaye Magassouba, ministre guinéen des Mines et de la géologie et Matthieu Sharples, directeur général de Sycamore Mining.

Ce fonds d’investissement chypriote a été retenu à la suite d’un appel d’offres auquel ont concouru trois autres sociétés, dont SWR et Toro Gold. « Pour commencer, Sycamore va investir cinq millions de dollars, mettre en place une garantie d’un million de dollars pour dédommager l’État en cas de manquement dans l’exécution du projet. Ensuite, elle va apporter un financement additionnel de 35 millions de dollars », précise à Jeune Afrique le secrétaire général du ministère des Mines et de la géologie Saadou Nimaga.

Depuis le départ du canadien Semafo, les autorités guinéennes étaient à la recherche d’un repreneur aux capacités techniques et financières avérées, explique Abdoulaye Magassouba.

Délivrance de permis contre un état des lieux










Auteur et Source de l’article: https://www.jeuneafrique.com

Facebook Comments

Leave a Response