Faranah : des bandits armés emportent près de 80 millions gnf dans une boutique Orange Money

share on:

Print Friendly, PDF & Email

Le banditisme refait surface à Faranah, la capitale du Sankaran. Au-delà des vols de motos et de bétails, les malfrats explorent d’autres pistes et passent à la vitesse supérieure. Dans la soirée du samedi 30 mai 2020, un agent distributeur d’argent espèce à Orange Money a été victime d’une attaque à mains armées au quartier Abattoir 1 secteur Diallo- Hôtel sis à la gare routière Dabola. D’après les témoignages, les visiteurs indésirables s’en sont tirés avec une somme qui avoisine les 80millions de francs guinéens.
Cette attaque n’a fait aucune perte en vies humaines mais une importante somme d’argent a été emportée par ces bandits armés, nous a-t-on appris.
Sur le déroulement de cette opération de braquage, un témoin oculaire du nom de Mamadou Faroughou Baldé, nous décrit la scène.
« C’est aux environs de 18h, on était assis devant mon lieu de travail ici, nous étions au nombre de trois, brusquement on a vu deux motards garer devant la boutique Orange money là. Dès qu’ils ont garé, directement les deux qui étaient derrière les motos sont descendus et se sont dirigés vers la boutique. Il y’a un qui a tiré au sol, dès qu’il a tiré nous avons cru que c’était des militaires qui ont pourchassé un bandit. Pour le premier coup maintenant, tout le monde s’est intéressé et un d’entre eux est rentré à l’intérieur, l’autre était à la porte. Celui-ci a tiré encore un coup, maintenant ceux qui étaient à l’intérieur de la boutique, un avait voulu fermer la porte, c’est en ce moment qu’ils ont tiré maintenant sur la porte, l’autre a laissé la porte et quand il a laissé la porte il y’a un d’entre eux (bandit) qui a dit : c’est lui (le monsieur qui a été suivi). Maintenant comme ils étaient au nombre de trois dans la boutique et qu’il y’avait deux sacs là-bas, les bandits ont pris un sac et sortir. Arrivés au goudron maintenant, ils ont ouvert directement le sac. Quand ils ont constaté qu’il n’y avait pas assez d’argent là-bas, ils ont laissé le sac là, ils sont revenus dans la boutique en tirant, c’est en ce moment qu’on a su que c’est des bandits et directement y’a un de mes amis ici qui a dit : “c’est des bandits ! c’est des bandits !” Un monsieur a jeté une pierre en direction des bandits, c’était dans l’intention de cogner l’un des bandits au moins, le bandit a esquivé la pierre, ça a coïncidé au retour des bandits dans la boutique en tirant encore. Ils ont pris le sac maintenant contenant l’argent, ils ont tiré, tiré jusqu’à ce que tout le monde a fui. Ceux qui étaient devant leurs boutiques sont rentrés. Entre temps un jeune a lancé la pierre encore, eux ils ont tiré vers nous mais heureusement aucune personne parmi nous n’a été atteint de la balle. Maintenant ils ont ramassé le sac qu’ils ont pris en première position et le deuxième sac contenant l’argent avant de se diriger vers la ville en tirant. C’est à quelques 40 minutes après leur départ que les forces de sécurité sont intervenues.
La victime du nom de Elhadj Mamadou Barry est restée sans mots, mais ses proches collaborateurs nous disent que le montant emporté serait d’une valeur d’environ 80 millions de francs guinéens. Monsieur Barry a l’habitude de marcher sur sa moto pour servir ses clients. Donc cette attaque semble être bien planifiée par les malfaiteurs. Selon des sources concordantes, c’est la première fois qu’une telle opération à mains armées se déroule en pleine soirée au cœur de la commune urbaine de Faranah.
Lanciné Keita Faranah pour média guinée.
Tel: 628 464 659

http://feedproxy.google.com/~r/Mediaguineeorg/~3/MPxAfmekCRM/







Facebook Comments

Leave a Response