FEGUIFOOT : FEGUIFOOT : PROCÈS ANTONIO / SUPER V DERNIER VIRAGE

share on:

Nous sommes jeudi 30/7, la salle d’audience du Tpi de Kaloum refoule du monde des médias, curieux pour assister à la dernière journée avant le verdict.
Après les avocats de la partie civile qui ne se sont étalés que sur le chantier interminable d’Antonio de Yorokoguia qui n’avait rien à voir avec le sujet, il est revenu au procureur Alpha Seny Camara de dispenser des cours de droit d’une qualité exemplaire et mémorable à travers ses réquisitoires. Devant la présidente Mariama Doumbouya sereine, imperturbable, attentive et attentionnée, qui a su dominer les débats impassible comme ces grandes dames qui n’ont rien à envier aux hommes dans l’exercice de leur fonction, l’empereur des poursuites Alpha Seny Camara, dans une parfaite maîtrise du sujet déféré a démontré par les codes de procédure pénale, donc ne se fondant que sur la loi, que les accusés présents devant le tribunal n’ont pas leur place la et ne méritent pas d’être à cette barre, surtout pour ce qui a été discuté contradictoirement devant lui en instruction finale. Aucune pièce, aucune preuve n’a été rapportée devant le tribunal pouvant établir une quelconque culpabilité des accusés qui ne sont que des innocents à qui on a voulu régler des comptes. En conséquence le désormais célèbre procureur Alpha Seny Camara demandera qu’il plaise à madame la présidente Mariama Doumbouya qui jouit d’une bonne probité au sein de la magistrature guinéenne, et qui a une réputation de dire le droit en toutes circonstances, acquitter les accusés dans l’intérêt d’une bonne administration de la justice.
Ensuite ce fut le tour des avocats de la défense Me Dinah Sampil, Me Amadou Baidy Tall, Me Amadou Kourouma et le bâtonnier Me Djibril Kouyate, tous des pénalistes chevronnés de descendre devant pièces irréfutables et divers articles du code de procédure pénale les bla-bla-bla sans aucun document de Me Doura le vieux Chérif et Me Koundiano de la partie civile. Ils l’ont fait dans une démonstration gigantesque, avec une éloquence inégalée qui force respect et considération du à leur rang de GRANDS MAÎTRES. Au finish ils ont sollicité de madame la présidente le renvoi à des fins de poursuite de leurs clients conformément à la loi.
Avec tout ce qui vient d’être narré, des esprits malins, animés par le souci du gain facile se sont réveillés ce dimanche matin dans une émission sur la radio évasion pour tenter de déformer les faits qui se sont passés seulement il y’a 3 jours.
Si j’ai un conseil à te donner, tu devrais maintenant quitter le C…. de ton mentor Antonio Souare pour te réfugier à la mosquée et demander pardon à Dieu pour tes innombrables i*bécillités depuis ta misérable existence, comme le font depuis belle lurette tes camarades compagnons de l’indépendance désormais repentis.
N’as tu pas honte à ton âge qu’on fasse de toi encore un bras armé à cogner de pauvres citoyens qui ne demandent qu’à vivre paisiblement dans leur pays ? Les temps sont durs c’est vrai mais il ne faut pas chercher à gagner ta vie à n’importe quel prix, en marchant sur les cadavres de personnes qui ne t’ont rien fait.

A bon entendeur salut .
Pendant ce temps les mis en cause attendent sereinement le verdict du TPI de Kaloum le 16 novembre prochain.

Bouba Cisse
Enfant de Boulbinet

Facebook Comments

Leave a Response