Flambée du prix du blé et du frète: le ministre du commerce a rencontré les minotiers et les boulangers

0
55

Suite au constat de la flambée du prix du blé et du frète sur le marché international, le ministre du Commerce, de l’Industrie, des Petites et Moyennes Entreprises (MCIPME) Bernard Goumou, a échangé dans la soirée du mercredi 01 décembre 2021, à Conakry, avec minotiers et boulangers afin de trouver des solutions idoines à cette hausse de denrées de nécessité allant dans l’intérêt de la population. Les locaux dudit département ont servit de cadre à cette rencontre.

D’entrée de jeu, le nouveau patron du ministère du commerce a rappelé les accords de partenariat existant entre le gouvernement guinéen, les boulangers et les minoteries. « Il y a d’autres pays même qui veulent mettre des tikets, certaines taxes pour pouvoir conserver leurs stocks ».

Avant de décliner l’objectif de la dite rencontre: ” L’objectif de cette rencontre est que le Gouvernement à travers mon Ministère soit rassuré qu’il y a suffisamment de farine sur le marché guinéen et de très bonne qualité”.

Poursuivant M. Bernard, a souligné que l’objectif de cette réunion est tout simplement en première position, que le ministère du Commerce de l’industrie des Petites et Moyennes Entreprises (MCIPME) soit rassuré qu’il y a suffisamment de farines sur le marché guinéen et qu’ils soient de très bonnes qualités.

Deuxièmement c’était pour passer un revu sur l’accord qui avait été signé à partir de mars 2021 pour voir de parts et d’autres chez les minoteries, également chez les boulangers ensuite chez le gouvernement si, toutes les parties prenantes ont respecté les termes de cet accord.

« J’ai eu la confirmation des minoteries et je les en remercies. Aujourd’hui, je sort satisfait de cette première rencontre puisse que les minotiers et les boulangers ont tous montré leur disponibilité de se mettre ensemble pour soutenir le gouvernement et de faire des concessions de parts et d’autres afin d’alléger le panier de la ménagère qui, est pour nous une marque de confiance et de respect aux idéaux du CNRD. Qu’ils soient en remerciés », renchérit-il.

Pour clore, M Gomou a laissé entendre que les négociations continueront et qu’il espère très rapidement qu’ils aboutiront à un accord allant dans le sens de l’intérêt général de la population.

Bolokada Sano