Guinée : le ministre Aïcha Nanette conté lance le Réseau des Femmes leaders Africains

0
117305

C’est dans un hôtel réceptif de la place ce mercredi 05 juillet 2022 que African Women Leader Network ont procédé au lancement officiel du réseau des Femmes leaders Africains au niveau de la Guinée.

L’ événement a été présidé par Mme la ministre de l’action sociale, et de personnes vulnérables, Aïcha Nanette conté en présence du coordinateur résidant du PNUD en Guinée ainsi que les femmes de ce fortement mobilisée.

A l’entame de ces propos, Mme Sy Mariama Satina Daillo a d’abord remercié de près ou de loin toutes ces femmes d’avoir effectué un grand déplacement pour venir assister au lancement de ce réseau en République de Guinée.

“Les défis pour l’autonomisation sont énormes et l’expression du potentiel des femmes demeure faible dans notre pays. Bien qu c’est constituant plus de 50% de la population guinéenne, elles sont sous- représentés dans les instances de prise de décision et les postes de responsabilité dans l’administration du pays. Les données disponibles que les femmes font partie des plus vulnérables de la société”. A t-elle affirmé.

“En Guinée, elles font également face à la problématique des violences basées sur le genre ( VBG) dont la prévalence demeure animalement élevée aussi bien dans les centres urbains qu’en milieu rural. En particulier, les mutilations génitales féminines/ excision et les agressions sexuelles doivent continuer à concentrer toute notre attention”. A t-elle expliqué.

Pour la transformation de l’Afrique, Mme Sy Mariama Satina Daillo apporte en disant ceci, ” conformément à l’agenda 2063 de l’Union africaine aux objectifs du développement durable des nations unies, à l’horizon 2030, le renforcement du leadership des femmes africaines s’impose comme une nécessité. Et pour parvenir à cet objectif, le réseau s’appuie sur six thématiques entre autres : l’autonomisation des femmes rurales ; le leadership des jeunes femmes ; la participation politique ; l’inclusion financière ; la paix et la sécurité, mais aussi la mobilisation sociale”. A t-elle martelé.

“La problématique de l’autonomisation des femmes est une œuvre collective.” admission des femmes à égaliter serait la marque la plus sûre de la civilisation et elle doublerait les forces intellectuelles du genre humain”, a elle ajoute.

Pour le Coordinateur résidant du PNUD en Guinée c’est dit très satisfait de prendre part au lancement de réseau de ces femmes en Guinée, “avant de dire qu’on aujourd’hui, la participation des femmes dans les politiques prouve à suffisance que l’Afrique en général en particulier celui de de la Guinée avance vraiment. Ce réseau déjà lancé en Guinée va permettre aux femmes de mener un combat”. A t-il évoqué.

“Je suis vraiment impressionné par le leadership des femmes guinennees, qui fait en sorte que la politique guinéenne soit une politique pas comme les autres politiques dans certains pays. Malgré les difficultés rencontrées sur le terrain, ces femmes reste aujourd’hui toujours engagées pour faire en sorte que le pays bouge vraiment”. A t-il parlé.

“Aujourd’hui, la Guinée devient le 31éme pays a avoir installé des instances de ce réseau. Depuis sa création en 2017, il continue vraiment a joué un rôle très important pour le développement de l’Afrique en général. Il faut comprendre que le développement de la Guinée ne peuvent pas allé sans les femmes. Donc ils seraient très important qu’on accepte à ce que ces femmes participe de nouveau”. A t-il rappelé.

Pour madame la ministre de l’action sociale et de personnes Vulnérables, Aïcha Nanette conté se réjoui vraiment du lancement officiel de ce réseau. “Aujourd’hui nous participons à ce lancement c’est de montrer a quelle point les femmes guinennees sont vraiment courageux et important, mais qui occupe aujourd’hui 50% de majorité. Nous remercions également nos partenaires qui ont toujours accompagné ces femmes pour la réalisation de nos activités. La Guinée a besoin aujourd’hui de ce réseau qui n’est pas un réseau pas comme les autres. Donc le gouvernement Guinéenne a travers mon département va continuer a appuyé ce réseau”. A t-il lancé.

Aboubacar Sylla 

Facebook Comments Box