Guinée : les  acteurs concernés prennent part au forum des mines et du développement durable

0
130263
C’est dans un hôtel réceptif de la place ce mercredi 22 juin 2022 que le Comité 21 Guinée en collaboration que  le ministère de l’Environnement et du Développement Durable ont organisé un colloque de Conakry sur le financement durable au tour de la thématique “Forum des mines et du développement durable.”
C’est le chef du cabinet  Karim Samoura du dit ministère qui a présidé  les travaux du forum à Conakry. L’événement à connu la présence des  partenaires techniques et financiers, le représentant du CNT, aboulaye Daillo et d’autres personnalités.Objectif : c’est de faire  en sorte que les acteurs puissent prendre en compte toutes les questions liées de durabilité, du respect de environnement social et gouvernance.
Dans son discours de bienvenue, le président du comité 21 Guinée, Mohamed Bangoura a d’abord remercié de près ou de loin tout ce qui ont effectué un déplacement pour venir assister à ces travaux. “Ces travaux de deux jours mobilisent des acteurs impliqués dans la gestion de l’impact environnemental et social dans le pays. Cette rencontre de Conakry vise à contribuer à la dynamisation d’un dialogue permanent entre les pouvoirs publics, le secteur privé, les populations et la société civile afin que chacune de ces couches puissent s’approprier et contribuer au développement durable”. A t-il affirmé.

“Aujourd’hui,  il s’agit d’une initiative qui à servir  notre économie pour la rendre plus durable. Il s’articule autour de deux pilier de la finance et des mines.« On s’est dit qu’il ya beaucoup de textes qui existent en Guinée sur un certain nombre de points notamment la Responsabilite Societale aux Entreprises(RSE),le code de l’environnement et de tout ce qui est code minier avec le plus souvent des articles qui sont écris de manière assez claire avec l’engagement des différents acteurs dans le secteur. On s’est aussi qu’il y a des acteurs qui fournissent assez d’efforts qui ont des initiatives qui vont dans le sens de la restauration du couvert végétal en tout cas à faire de telle sorte que l’impact qu’ils ont sur l’environnement puisse être réduit.On se dit également que le citoyen est davantage préoccupé par les questions environnementales ». A t – il ajouté.

“Notre secteur minier est un secteur qui génère beaucoup d’argent dans les caisses. On se dit qu’avec tous ces facteurs, pourquoi ne pas invité tous les acteurs autour de la table pour voir pourquoi les textes ne sont pas correctement appliqués ?; Voir également qu’est ce que les acteurs dans le cadre du respect des textes et des engagements et comment les citoyens peuvent comprendre les questions de durabilité afin d’échanger avec les experts pour pouvoir avoir une feuille de route”. a t-il conclu.
Dr. Karim Samoura a, au nom de son ministre et du gouvernement,  “inviter les exploitants miniers à la protection de l’environnement en vue d’éviter tout dérapage devant occasionner le réchauffement climatique, la sécheresse ainsi que ses corollaires. Le respect de ces principes vont non seulement permettre au secteur minier guinée  de générer de l’économie mais aussi et surtout à la protection de l’environnement.

C’est dans cette perspective, qu’il a invité les participants à des échanges fructueux et responsables qui devront aboutir à un résultat concluant qui sera bénéfique non seulement.”

Aboubacar ll Sylla
626007479
Facebook Comments Box