Interdiction de la marche du FNDC: Badra Koné très deçu

0
27963

Invite ce mercredi 21 juin 2022 dans l’émission ” Mirador” de la radio FIM FM, Badra Koné de nouvelle génération politique (NGP) s’est exprimé sur la marche projeteé par le FNDC le 23 juin 2022 sur la zone spéciale de Conakry.

A l’entame de ces propos, Badra Coné se dit très deçu de la decision de l’interdiction de la marche par les maires.

“Dans la mairie la signature appartient au maire c’est vraie qu’il y’a des exécecutifs communaux, mais la dernière décision revient au maire, et il se trouve que nous sommes dans un système depuis Alpha Condé jusqu’aujourd’hui ou les décisions se prennent souvent d’une façon très cavalière. Donc interdire une manifestation pacifique n’est pas une bonne chose, on ne peut pas interdire ce qui est consacrée par la loi. Je n’ ai assisté à aucune réunion où la décision a été prise. Il faudrait que l’État prenne les dispositions pour ne pas que cette marche déborde parce que la marche demandée par le FNDC est purement, et simplement pacifique”. A t-il affirmé.

Par ailleurs, il rappel ceci:
“La manifestation pour contrer Alpha Condé, et celui du président de la transition est différent parce que pour le professeur Alpha c’était tout simplement de manifester contre le troisième mandat celui de Doumbouya est de montrer que nous sommes pas d’accord pour sa gestion en vers les hommes politiques”. A t-il ajouté.

Pour finir, il dira ceci: “Doumbouya n’est pas un président de la République élu, c’est un président de transition qui vient pour une mission bien définie, et en faisant cette mission, on doit vraiment sortir sur le terrain et non rester dans un coin cacher”. A t-il conclu.

Aboubacar ll Sylla

626007479

 

Facebook Comments Box