Suivez ici l’actualité économique régionale et nationale du jeudi 5 novembre 2020, actualisée chaque heure de 9h à 18h.

<<< Pour nous contacter au sujet d’informations économiques : LDLentreprises@ledauphine.com

 





«Désolé Amazon»: Intermarché lance un “drive solidaire” pour aider les petits commerçants

Intermarché va lancer lundi un “drive solidaire”, annoncé à grand renfort d’encarts dans la presse locale et nationale jeudi, proposant aux commerces locaux, les libraires dans un premier temps, de mettre leurs produits en vente dans la place de marché numérique des supermarchés du groupe. La place de marché numérique d’Intermarché a été développée avec Mirakl, pionnier français des places de marché en ligne, qui a réalisé fin septembre la plus grosse levée de fonds jamais réalisée par une start-up française (255 millions d’euros).
Dans ses encarts publicitaires dans la presse, Intermarché a ciblé le géant américain Amazon. «Sorry Jeff, nous sommes d’ores et déjà en train de travailler à rendre ce service disponible pour les autres commerces de proximité en difficulté», y est-il notamment écrit.

Royaume-Uni : Londres étend le système d’indemnisation du chômage partiel jusqu’en mars

Le ministre des Finances britannique, Rishi Sunak, a annoncé ce jeudi une extension jusqu’en mars du système de chômage partiel, qui devait initialement s’achever fin octobre et venait d’être prolongé pour un mois, afin de préserver les emplois face à la pandémie. Rishi Sunak a reconnu que la situation sanitaire au Royaume-Uni imposait au gouvernement d’instaurer un nouveau confinement, qui démarre jeudi en Angleterre. Le gouvernement va donc continuer pendant 5 mois à prendre en charge à hauteur de 80% et jusqu’à 2 500 livres par mois les salaires des employés d’entreprises forcées de fermer pour le confinement.

Zone euro : l’épidémie de coronavirus s’avère désastreuse

Une économie en profonde récession, un rebond moins fort que prévu et des dettes qui s’envolent: l’épidémie de coronavirus s’avère désastreuse pour la zone euro, selon un bilan établi jeudi par la Commission européenne. L’exécutif européen anticipe une chute de 7,8% du produit intérieur brut (PIB) de la zone en 2020. Trois pays souffrent particulièrement: l’Espagne (-12,4%), l’Italie (-9,9%) et la France (-9,4%). L’Allemagne, première économie de la région, parvient, elle, à limiter l’ampleur de la chute, avec un PIB en recul de 5,6% en 2020.

Ces difficultés économiques ont conduit les Etats membres à dépenser sans compter dans l’espoir de relancer leurs économies, ce qui a un impact sur les déficits publics, qui devraient largement se creuser, au-delà même de 10% en 2020 pour la France, l’Italie, l’Espagne et la Belgique. Conséquence évidente, la dette des Etats membres devrait s’envoler en 2020: elle dépassera 100% du PIB dans l’ensemble de la zone euro.


Photo d'illustration / Phovoir
Photo d’illustration / Phovoir

Le secteur des piscines ne connaît pas la crise

Le marché français de la piscine, déjà en progression régulière depuis des années, devrait nettement poursuivre sa hausse en 2020, épargné voire stimulé par les épisodes successifs de confinement face à la crise sanitaire. C’est en tout cas ce qu’a estimé jeudi sa fédération, révèle Le Figaro. Jacques Braun, l’un des responsables de la Fédération des professionnels de la piscine (FPP), estime qu’avec les mesures de confinement prises au printemps, puis renouvelées en fin d’année face à la propagation du virus, la crise a servi d’«accélérateur» car «les Français ont compris l’intérêt du bien-être à domicile». Pour cette année, la fédération table sur la construction de 175 000 piscines, soit une hausse de plus de 6%. Ce serait la cinquième année de suite de progression.


Photo d'illustration
Photo d’illustration

Fréquences 5G : les enchères ont rapporté 2,7 milliards d’euros à l’État

C’est fini ! L’attribution des fréquences 5G aux opérateurs français a finalement rapporté 2,789 milliards d’euros à l’État, a annoncé mercredi le régulateur des télécoms, qui a fixé au 18 novembre la date d’activation “autorisée” du nouveau réseau mobile. Le régulateur situe toutefois leur capacité d’allumage plutôt “entre le 20 et 30 novembre” en raison de procédures administratives liées aux autorisations techniques à déposer auprès de l’Agence nationale des fréquences (ANFR) et aux demandes d’information des mairies.


Michel Peter, de Challex, s’est lancé par passion, dans ce projet innovant et unique dans l’Ain. Photo Le DL/G.D.
Michel Peter, de Challex, s’est lancé par passion, dans ce projet innovant et unique dans l’Ain. Photo Le DL/G.D.

Ain : il investit 500 000 euros pour créer sa ferme aquaponique

L’aquaponie est un système de culture qui unit l’élevage de poissons et la culture agricole. Très peu de fermes de ce type existent en France. L’une d’elles va s’établir dans l’Ain. L’ambition de Michel Peter, de Challex, est de produire et commercialiser localement légumes, fruits et poissons, en circuit court, tout en contribuant à la préservation de l’environnement. Un défi et surtout un investissement de 500 000 € alimenté par des fonds propres une subvention de l’Union européenne et un prêt bancaire.

Smic à 3 800 € : le canton de Vaud y réfléchit aussi après l’exemple à Genève

Après Neuchâtel, l’exemple genevois pourrait-il faire des émules en Suisse ? Le député d’Ensemble à Gauche, Hadrien Buclin a déposé une motion mardi au parlement vaudois pour qu’un salaire minimum à 23 francs/heure soit également appliqué dans le canton de Vaud. Cela équivaut à 3 800 € brut par mois.


Guy Métral, président de la CCI. Archives photo Le DL/G.Y.
Guy Métral, président de la CCI. Archives photo Le DL/G.Y.

Abandon du projet Fournier (Mobalpa) en Haute-Savoie : Guy Métral « très inquiet »

À la suite des pressions d’une association de riverains, le groupe Fournier (Mobalpa) a renoncé à son projet de nouveau site sur la commune d’Alex, estimé à 80 millions d’euros. Le président de la CCI de Haute-Savoie, Guy Métral se dit « inquiet, voire scandalisé que ce projet ne puisse pas aboutir » [à écouter].


A Tokyo, l’indice vedette Nikkei a pris 1,73%. AFP/Behrouz MEHRI
A Tokyo, l’indice vedette Nikkei a pris 1,73%. AFP/Behrouz MEHRI

Les Bourses mondiales sourient à l’hypothèse Biden à la Maison Blanche

Les Bourses mondiales montaient ce jeudi au moment où le démocrate Joe Biden se rapprochait de la Maison Blanche, même si le scrutin extrêmement serré face à Donald Trump n’était pas encore définitivement scellé.
L’Europe se réveillait de bonne humeur: Paris gagnait 1,08%, Francfort 1,26%, Londres 0,37% et Milan 1,47% peu après l’ouverture, vers 9H25.
Peu auparavant, les Bourses asiatiques ont nettement progressé à la clôture. A Tokyo, l’indice vedette Nikkei a pris 1,73% marquant un plus haut annuel et son premier retour au-delà du cap symbolique des 24 000 points depuis janvier. 
En Chine, l’indice composite de Shanghai a pris 1,30% et celui de Shenzhen 1,67%, tandis qu’à Hong Kong, l’indice Hang Seng a bondi de 3,25%.


Photo archives Le DL/Vincent BOUVET GERBETTAZ
Photo archives Le DL/Vincent BOUVET GERBETTAZ

Région Aura : La Poste recrute 1 268 saisonniers

Alors qu’elle constate une hausse de 30 % du volume de colis depuis le déconfinement, La Poste anticipe « une fin d’année sans précèdent avec des volumes de colis jamais atteints ». Pour venir renforcer ses 100 000 facteurs, livreurs et chargés de clientèle en bureaux de poste, La Poste lance le recrutement de 9 000 saisonniers partout en France, dont 1 268 en Rhône-Alpes et 265 rien qu’en Isère. Ils assureront « la logistique dans les plateformes de tri colis, la distribution des colis et l’accueil et la prise en charge des clients dans les bureaux de poste ».

Ces emplois saisonniers sont notamment à pourvoir dans toute la France sur le site laposterecrute.fr.

Isère : face à la crise sanitaire, « certains coiffeurs ne tiendront pas le coup »

Comme de nombreuses professions, les coiffeurs sont durement impactés par la crise sanitaire. Le point avec le président d’honneur de l’Union des entreprises de coiffure de l’Isère, Daniel Marandjian : « On est incapable de nous dire combien de temps ça va durer. Nous sommes dans le flou. Mais ce qu’il y a de sûr, c’est que certains ne tiendront pas le coup ».


Photo illustration
Photo illustration

Auto : le marché de l’occasion a explosé

Le marché des voitures d’occasion s’était très bien repris depuis le printemps, revenant presque au niveau exceptionnel de l’année 2019. Ainsi, Il s’est vendu en octobre 583 207 véhicules d’occasion, soit 3,4 fois plus que de véhicules neufs, dans la foulée d’une forte reprise depuis le premier confinement avec +27,5% en juin, +19,7% en septembre ou +9,9% en octobre. Plus de la moitié des ventes d’occasion s’effectuent entre particuliers, contre un gros tiers pour les professionnels et 10% d’importations: le marché a donc été moins affecté par les mesures sanitaires que celui du neuf, fortement ralenti par la fermeture des concessions automobiles.


Archives Le DL
Archives Le DL

Isère : Vicat affiche un chiffre d’affaires en hausse

Vicat a dévoilé, mardi 3 novembre, son résultat sur les neuf premiers mois de l’exercice 2020. Le chiffre d’affaires consolidé du groupe, dont le siège se trouve à L’Isle-d’Abeau , atteint 2 066 millions d’euros, stable en base publiée (+ 0,3 %) et en progression de 2,1 % à périmètre et change constants par rapport à la même période de 2019.

France : 5 000 demandes d’activité partielle par jour

Avec l’avancée de la crise sanitaire, les demandes d’activité partielle augmentent. Selon Elisabeth Borne, la ministre du Travail, la semaine passée, il y avait 5 000 demandes par jour et sur la seule journée de jeudi dernier, 22 000 dossiers à traiter. « Nous avons conscience que les demandes vont encore augmenter. L’activité partielle doit permettre aux entreprises de garder et former leurs salariés. »

En avril, près de 9 millions de salariés étaient en activité partielle. Fin septembre, ils étaient 1,1 million.

L’économie près de chez vous

Haute-Savoie : ces boutiques qui n’ont pas eu le temps d’ouvrir à cause du confinement

Le second confinement de l’année 2020, lié à la crise sanitaire de la Covid-19, n’épargne pas les commerces de proximités. Pour ceux qui se lançaient juste, le coup de massue pourrait être le coup de grâce. Reportage à Saint-Julien-en-Genevois et à Neydens.

Vaucluse : le 67e magasin du réseau Day by day a ouvert à Avignon

Vincent Félis était ingénieur chimiste dans une grande entreprise pharmaceutique pendant plus de vingt ans. Il a tout arrêté à l’approche de ses 50 ans, pour ouvrir fin octobre le 67e magasin de France de l’enseigne Day by day, au 23 rue Carnot, à Avignon. Day by day est le premier réseau français d’épicerie 100 % vrac, né à Meudon en 2013.

Ain : la nouvelle Clinique du souffle Le Pontet ouvre ses portes et préserve 80 emplois

Installée tout près du cœur de la station d’Hauteville, la Clinique du souffle Le Pontet vient d’ouvrir ses portes. Ce nouvel établissement permet de rassembler, sous un même toit et dans des conditions de bien-être et de performance, les anciennes cliniques du Modern et de Clair Soleil. Cet établissement conforte aussi le socle économique de la station qui repose essentiellement sur son activité médicale et qui sauvegarde 80 emplois, un temps menacés de délocalisation…

Vaucluse : un petit supermarché offre un rayon à une commerçante

Le Vival de Saint-Saturnin-lès-Avignon dans le Vaucluse a décidé de faire de la place à la boutique pour femmes “C à Elle”, récemment implantée dans la commune de 4800 âmes. Le petit supermarché a poussé son rayon d’eaux en bouteille pour laisser un espace de vente coquet à cette petite commerçante. Qui, après huit mois d’ouverture, subit déjà son deuxième confinement.

Source ici

SHARE