La Bourse de Paris prête à monter à l’ouverture

(Crédits photo : – L. Grassin )

La Bourse de Paris se dirigeait vers une ouverture en petite hausse mardi, rebondissant après un recul la veille dans un contexte partagé entre l’augmentation des contaminations au Covid-19 et la perspective d’une relance budgétaire massive aux Etats-Unis.

Le contrat à terme sur l’indice vedette CAC 40 gagnait 0,11% une quarantaine de minutes avant l’ouverture, au lendemain d’une clôture en baisse de 0,78%.

Wall Street a aussi terminé en recul, le Dow Jones perdant 0,29%, le Nasdaq 1,25% et le S&P 500 0,66%.

« L’Europe est prête pour un rebond modeste », signale David Madden, analyste pour CMC Markets UK, en référence à la baisse technique de la veille, précédée d’une forte progression la semaine dernière.

Ces progressions erratiques des indices reflètent l’humeur changeante des investisseurs.

Les statistiques des cas positifs au Covid-19, qui dépassent désormais les 90 millions recensés, s’affolent dans le monde, en raison de mutations plus contagieuses du virus. Dans ce contexte, les campagnes de vaccination massives ne suffiront pas à garantir une immunité collective en 2021, a averti lundi l’OMS.

Sur le front budgétaire américain, la perspective d’une relance massive par le futur président Joe Biden rassure les investisseurs, ce qui s’est reflété sur les indices la semaine dernière.

Mais avec la perspective de plusieurs centaines de milliards de dollars versés aux entreprises et à la population américaine, les craintes d’une hausse de l’inflation ont fleuri cette semaine. La hausse des prix pourrait à terme se traduire par un resserrement de la politique monétaire de la Banque centrale américaine (Fed), une perspective qui ne réjouit pas les investisseurs.

Parmi les valeurs à suivre mardi:

Le groupe de services à l’environnement Suez a annoncé lundi avoir signé un accord avec son partenaire hongkongais NWS Holding Limited afin de lui racheter ses parts détenues dans leurs coentreprises Suez NWS et Suyu pour 693 millions d’euros.

Les entreprises Engie et Neoen ont dévoilé lundi un projet géant de « plateforme énergétique » en Gironde, qui prévoit notamment un énorme parc photovoltaïque d’une puissance d’un gigawatt.

alb/soe/spi

Source ici

Leave a Response

dix − six =

Résoudre : *
5 + 7 =