le Covid-19 va-t-il ébranler la domination de Castel (SFBT) dans sa forteresse ? – Jeune Afrique

share on:

La SFBT est la seule à fabriquer la boisson alcoolisée sous les marques Celtia et Stella avec 184,4 millions de litres écoulées en 2018. © Ben Abdallah Abdel Karim/Flickr/CC

La Société de fabrication des boissons de Tunisie sortait d’une bonne année 2019 et 2020 s’annonçait positive. Mais la crise sanitaire a rebattu les cartes. Si le leader de la bière et des boissons gazeuses dans le pays n’est pas en danger, la prudence prédomine.


« Suite à la crise de Covid-19 et à la baisse du pouvoir d’achat qui en découle, les prévisions deviennent très aléatoires. » L’avertissement figure à la dernière page des états financiers consolidés 2019 du groupe SFBT (Société de fabrication des boissons de Tunisie). Pas de quoi transformer néanmoins le numéro un tunisien des breuvages en un colosse aux pieds d’argile.

Seul fabriquant de bière locale (Celtia) et unique embouteilleur de Coca-Cola, le groupe, détenu majoritairement par le géant français Castel, écrase les marchés de la bière et des boissons gazeuses avec respectivement 93 % et 92 % de parts de marché, auxquels s’ajoutent les 43 % de parts de marché sur le secteur de l’eau embouteillée. Alors pourquoi s’inquiéter, surtout que la pandémie n’a que très peu touchée la Tunisie et que le groupe aux 26 filiales n’a jamais cessé son activité durant le confinement ?

Abonné(e) au magazine papier ?
Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital
pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.







Facebook Comments

Leave a Response