« Le navire UFR ne résistera pas, après le départ de Badra Koné » (Opinion)

share on:

Au lendemain des élections locales au cours des quelles sur 38 communes urbaines, l’UFR n’a pu gagner qu’une seule en l’occurrence Matam et cela avec l’aide du RPG arc-en- ciel et de l’équipe Badra Koné.

Il faut préciser de passage que c’est conscient de cette triste réalité sur le poids de son parti en voie de disparition que Mr Sydia Touré aurait tout entrepris pour empêcher à ce que les partis politiques de l’opposition membre du FNDC ne prennent part aux élections législatives de mars 2020. Le Motif était simple, empêché à ce que le monde entier ne découvre le visage mourant de son UFR.

Toujours est-il que, les militants de l’UFR étaient désespérés, désemparés mais ils ont été requinqués et enthousiasmés par l’arrivée de Mr Badra Koné et son dynamique équipe jeune après cette raclée de 2018. D’où la preuve de la conviction, la constante et du désintéressement de ce jeune patriote Badra Koné.

Ce 02 Juin 2020, sans grande surprise, nous apprenons la démission de Mr Badra Koné Membre du BEN-UFR, Secrétaire général de la jeunesse et maire-adjoint à Matam avec pour raison l’ego démesuré et les coups bas de Sydia Touré et compagnons qui devenaient incompréhensibles et insupportables. La direction nationale de l’UFR a travers Saikou Yaya Barry a essayé de banaliser cette démission tandis que les militants surtout ceux de Matam et de nombreux jeunes de Conakry regrettent profondément cette énième démission pour les mêmes raisons.

De source sûr de nombreux jeunes du CNJ-UFR, des militants de certaines fédérations s’apprêtent à suivre les pas de Mr Badra Koné dans les heures à venir mais madame la coordinatrice de Forecariah *Hadja N’Gamet Camara* n’a pas voulu attendre longtemps pour annoncer sa démission dès ce 04 juin 2020.

La question qui revient sur toutes les lèvres est : *l’UFR va t’il sombrer avec le départ de Badra Koné*?
De l’avis de nombreux observateurs neutres la réponse est : *oui*
Surtout que celui qui a été choisit pour succéder à *Badra Koné* au poste de secrétaire général de la jeunesse, n’est pas à la hauteur.

*Aicha Oumar conté, assistante et porte-parole de Monsieur Badra Koné*

Facebook Comments

Leave a Response