Bientôt un frein de moins au développement de la voiture électrique ? Si 80% des recharges ont lieu au domicile, c’est en partie à cause de l’absence d’un réseau de bornes de recharge digne de ce nom. En effet, les utilisateurs de véhicules zéro émission savent à quel point il peut être difficile de trouver une borne qui soit à la fois en état de fonctionnement et à proximité.

La situation pourrait rapidement s’améliorer. En effet, l’Assemblée nationale a adopté l’amendement proposé par le député Jean-Marc Zulesi, qui prévoit l’équipement des parkings publics en bornes de recharge.

1 borne toutes les 20 places 

En effet, le texte de loi stipule que « les parcs de stationnement gérés en délégation de service public ou via un marché public de plus de 20 emplacements disposent, au renouvellement de la délégation ou du marché, d’au moins un point de recharge pour les véhicules électriques ou hybrides rechargeables situé sur un emplacement dont le dimensionnement permet l’accès aux personnes à mobilité réduite ». 

Concrètement, les différents parkings publics seront contraints de proposer une borne par tranche de 20 emplacements, mais contrairement au texte initial qui ne prévoyait pas de date butoir, le gouvernement a ajouté un sous-amendement pour accélérer le processus. En effet, la mise en place des équipements de recharge devra être effective avant le 1er janvier 2025. 

A découvrir aussi en vidéo :

A découvrir aussi en vidéo :

A terme, avec le développement des stations de recharge électrique sur les autoroutes et, maintenant, l’équipement adéquat des parkings publics, la recharge hors domicile devrait être nettement moins problématique. 



.

SHARE