les produits agricoles entrent en Bourse (6/10) – Jeune Afrique

share on:

Unité de production de barres de chocolat du groupe Cemoi, à Abidjan. © Jacques Torregano pour JA

La Bourse des matières premières agricoles (BMPA) est prête à démarrer ses activités. En structurant le marché, cette plateforme devrait révolutionner le secteur du premier producteur mondial d’anacarde.


Au siège de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), à Abidjan, les installations où seront centralisées les cotations virtuelles sont prêtes. Une révolution en marche en matière de transactions agricoles, qui va signer la fin des marchés de gré à gré, puisque vendeurs et acheteurs fixeront désormais les prix en un seul lieu, de manière transparente.

Former opérateurs et courtiers

La Bourse des matières premières agricoles (BMPA) de Côte d’Ivoire est en effet techniquement prête à démarrer ses activités, en attendant de former les premiers opérateurs et les courtiers, d’identifier les stocks à négocier et de trouver les banques de règlement.

200 centres permettront d’éviter les pertes post-récoltes et de conserver la qualité des produits

Dotée d’une Autorité de régulation des récépissés d’entreposage (Arre), dirigée par Justin Koffi, la BMPA dispose de 200 centres qui permettront d’éviter les pertes post-récoltes et de conserver la qualité des produits.







Facebook Comments

Leave a Response