Liverpool se casse les dents face à Arsenal

0
44

Qui de Liverpool ou d’Arsenal rejoindra Chelsea en finale de cette League Cup ? Qualifiés hier aux dépens de Tottenham, les joueurs de Thomas Tuchel ne connaîtront leurs adversaires que la semaine prochaine. La faute à la Covid-19 qui s’est invitée aux débats. La demi-finale aller à l’Emirates il y a sept jours a finalement été reportée à ce jeudi… à Anfield. Pour des raisons de calendrier serré et ne pas perdre de temps, les officiels ont décidé d’inverser les deux matches.

La suite après cette publicité

Place donc à la première manche de cette double confrontation avec une équipe type pour les Reds, Mané et Salah partis à la CAN en moins. A l’inverse, Arteta faisait un peu tourner, titularisant par exemple Soares ou encore Lokonga et Nketiah. Sur le papier, cette rencontre pouvait sembler légèrement déséquilibrée mais l’envie de gagner était bien présente des deux côtés. Les premiers duels en disaient long sur l’intensité, tandis que White frôlait l’erreur grossière (13e).

Minamino manque la balle de match

Xhaka, comme souvent, lui n’hésitait pas à commettre l’irréparable en position de dernier défenseur sur Jota (24e). Rapidement à dix contre onze, Arsenal adoptait une stratégie défensive plutôt efficace. Les Reds se heurtaient à un mur infranchissable tout au long de cette première période. Au retour des vestiaires, ils tentaient d’accélérer un peu le jeu mais se pénalisaient à cause d’une certaine maladresse technique inhabituelle chez eux.

Durant cette stérile domination, les occasions se faisaient rares, à l’image de ce tir non cadré de Minamino (68e). Le Japonais a surtout raté une énorme balle de match seul face au but (90e). Les joueurs de Liverpool occupaient la moitié de terrain adverse sans jamais parvenir à inquiéter l’autoritaire Ramsdale, qui a poussé un énorme soulagement sur ce denier centre-tir de Williams (90e+3). De l’autre côté du terrain, Alisson a dû s’employer face à une erreur de concentration de sa défense dont n’a pas su profiter Saka (72e). Ce nul vierge (0-0) laisse toutes les chances aux deux équipes pour se qualifier en finale dans une semaine.

Source ici