Plus de 9000 apprenants pour la 1e session du CLOM sur l’Économie et la (…)

share on:

Du 16 septembre au 13 octobre 2019 s’est tenue la 1e session de la formation en ligne et ouverte à tous (CLOM) intitulée “Économie et gestion de l’environnement et des ressources naturelles” organisée par l’IFDD, organe subsidiaire de l’OIF, et l’Université Senghor d’Alexandrie, avec le soutien financier de la Fondation MAVA.

Ce cours proposait de renforcer les capacités des acteurs francophones pour la gestion économique de l’environnement, en donnant un éclairage dans divers contextes. Il a rassemblé 9041 apprenants, qui ont suivi pendant quatre semaines les enseignements dispensés sur la plateforme numérique de l’initiative Objectif 2030. 5284 d’entre eux ont également participé à l’évaluation des connaissances acquises par une série d’examens avec un taux de succès de 99%, soit 5261 diplômés ayant obtenu leur attestation de réussite.

Originaires de 43 Etats et gouvernements de l’OIF, ils ont pu suivre, pendant six semaines, 18 vidéos de formation réparties en 4 modules de formation. Les cours mettaient non seulement l’accent sur les principes et outils majeurs de l’économie de l’environnement, mais aussi sur la gestion pratique des ressources naturelles, grâce à plusieurs cas pratiques.

JPEG - 19.5 ko
(Abdou Mohamed – D.R.)

Mohammed Abdou, comptable de formation originaire du Mali, a ainsi suivi les enseignements dispensés car il est préoccupé par la perte d’une partie importante de ressources naturelles de sa région natale, Tombouctou. Pour lui l’objectif était « d’acquérir des connaissances pour une gestion rationnelle de ces ressources et trouver des voies et moyens de créer une valeur ajoutée, afin de garantir la stabilité de la zone ».

Pour d’autres comme Saminou Yahaya Labo, agent de développement communautaire dans une ONG nigérienne et enseignant vacataire à l’Institut supérieur des pratiques agricoles au Niger, cette formation a permis de renforcer ses compétences (il est déjà titulaire d’une licence professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement). Il témoigne : « Avec cette formation, je vais pouvoir mettre à jour mes connaissances, actualiser les cours que je dispense, et donc être plus performant ».

À l’issue de cette session 2019 de formation, neuf participants sur dix se déclarent satisfaits. Hamajida Robert, enseignant dans une école publique du Cameroun, met ainsi en avant les exemples pratiques de gestion de développement local dans d’autres pays, qui contribuent selon lui à rendre la formation édifiante. Christine Yao, de la Direction générale de l’Environnement et du Développement durable de Côte d’Ivoire, a surtout été « marquée par la maîtrise et l’expertise des formateurs ». Et Théophile Kambale Kamate, de RDC, de conclure : « Grâce à ces formations, j’ai pris la résolution de devenir un acteur actif et de contribuer à mon niveau à la bonne gestion de l’environnement ».

Un nouveau cours en ligne vient tout juste de débuter sur la plateforme. Consacré à l’Évaluation environnementale des politiques et programmes de développement, celui-ci durera jusqu’au 24 novembre 2019. La formation s’adresse là encore à un public large et constitue une base pour les personnes intéressées par la pratique de l’évaluation environnementale dans l’espace francophone.
• Plus d’informations et inscription à cette formation

Objectif 2030

Rappelons à cette occasion que l’initiative Objectif 2030 accompagne également des organisations de la société civile dans le montage de micro-projets de développement durable. Elle n’est ainsi pas un simple outil de formation, mais vise à construire et renforcer un mouvement citoyen engagé qui traduise le Programme de développement durable à l’horizon 2030 de l’ONU en actions et solutions exemplaires et adaptées.
• Plus d’informations sur les diverses formations Objectif 2030
• Plus d’informations sur les projets accompagnés par l’initiative Objectif 2030
• Pour visionner les web-reportages des projets soutenus







Facebook Comments

Leave a Response