Qu’on l’aime ou pas, Russell Westbrook est un vrai phénomène. Rares sont les joueurs à avoir enquillé des stats aussi impressionnantes. Et il continue aux Washington Wizards.

Après un intermède raté aux Houston Rockets, il est en passe de réussir sa quatrième saison en triple-double. Il cumule en effet 21,8 pts, 10,5 rbds et 10,5 pds. Mais un peu dans le vide ce coup-ci. Ou plus encore dans le vide qu’auparavant, suivant qu’on l’apprécie ou pas. Au point d’être également sur les bases d’un triste record…

Hier, avec 23 pts, 14 rbds et 11 pds, il a enregistré son 19ème triple-double de la saison. Mais les Washington Wizards sont tombés sur un Gary Trent Jr héroïque qui a donné la victoire au buzzer aux Raptors. Un pas de plus pour RW vers ce record dont il se passerait bien.

Aucun joueur dans l’histoire de la NBA n’a en effet jusqu’à présent compilé plus de 10 triple doubles tout en étant dans une équipe au bilan négatif lors de ces matches. Or, sur les 19 TD de leur star, les Wizards ont enregistré 11 défaites pour seulement 8 succès.

Le genre de stats qui n’éteindra pas vraiment le débat entre ses fans et ceux qui ne supportent pas son jeu. On peut aussi bien y voir le manque d’impact réel de Russell Westbrook sur ses équipes que le manque béant de densité des Washington Wizards, tel que les perfs individuelles ahurissantes du meneur ne suffisent pas à les conduire plus souvent à la victoire.

Comme souvent dans ces cas-là, c’est probablement un peu des deux…





.

SHARE