Une démarche interreligieuse pour le nettoyage du littoral philippin

share on:

Dans le cadre de la “Saison de la Création” organisée à l’initiative du Pape François, des chrétiens et des musulmans ont retroussé leurs manches ensemble pour nettoyer une plage des Philippines.

Jeudi 3 septembre, un groupe de chrétiens et de musulmans s’est réuni et a volontairement nettoyé le littoral. L’initiative, rapportée sur le site de la Conférence épiscopale des Philippines, a eu lieu à Barangay Bancao-Bancao et a été organisée par le Vicariat apostolique de Puerto Princesa, en réponse à l’invitation du Pape François à vivre ensemble une “Saison de la Création”, qui s’est ouverte mardi dernier, le 1er septembre, avec la Journée mondiale de prière pour le soin de la création.

 

Le vicaire apostolique, Mgr Socrates Mesiona, a dénoncé à cette occasion la culture «jetable» de la société actuelle : «Nous avons des religions différentes, nous avons des croyances différentes, mais nous vivons dans le même monde , a-t-il dit, nous espérons transmettre à tous la spiritualité de la protection de l’environnement». Sur la même longueur d’onde, Hadji Arturo “Abdulaziz” Suizo, un leader musulman local, a déclaré que l’Islam accorde beaucoup d’importance à la cause de la protection de l’environnement: «Protégeons-la pour la prochaine génération», a-t-il affirmé.

Aux Philippines, une Saison de la Création prolongée jusqu’au 11 octobre

À l’échelle mondiale, la Saison de la création se terminera le 4 octobre avec la fête de saint François, mais aux Philippines, la célébration se prolongera jusqu’au 11 octobre, qui est le dimanche des peuples indigènes.

Parmi les initiatives locales, une nouvelle plantation d’arbres sur la montagne d’Irawan, au profit de la communauté interreligieuse de Palawan, est prévue à partir du 30 septembre. La plantation d’arbres est l’un des actions écologiques concrètes dans lesquelles s’est engagée l’Église locale. En 2019, le Vicariat apostolique de Puerto Princesa avait planté dix mille nouveaux arbres dans le paysage protégé du Mont Mantalingahan à Brooke’s Point.

Vatican News Service – RB

 





Facebook Comments

Leave a Response