Stationnement à Nice (Illustration) — Syspeo / Sipa
  • Le Niçois de 26 ans a eu l’idée l’été dernier de créer cette application après sa propre expérience pour se garer en ville.
  • Les automobilistes peuvent signaler qu’ils quittent leur place pour que les utilisateurs qui cherchent puissent se garer plus rapidement.
  • L’application a été développée à Nice mais est disponible partout grâce à la géolocalisation et au concept collaboratif.

« Chercher pendant plus de 30 minutes une place pour se garer, ce n’est absolument pas ce dont on a envie après une journée de travail, lance Mehdi, créateur de UPark. J’ai gaspillé beaucoup trop de temps et d’essence à cause de ça. »

C’est à partir de ce constat que le Niçois a eu l’idée de lancer cette 
application. Grâce à un concept collaboratif, elle permet d’aider les
automobilistes à trouver des places de
parking plus rapidement. « Il n’y a que deux options quand on télécharge gratuitement UPark, continue l’informaticien de formation. Soit on clique sur “je cède ma place” pour signaler à la communauté qu’une place est libre, soit on appuie sur “je cherche une place” et être amené grâce à un itinéraire à l’endroit disponible. On peut affiner la recherche en renseignant le nombre de kilomètres maximum pour trouver le
stationnement et si on souhaite qu’il soit payant ou gratuit. »

Rendre la vie plus facile

Mehdi a développé son concept après l’été. « C’était déjà difficile de se garer à Nice mais j’ai eu l’impression qu’il y avait de plus en plus de voitures, donc de plus en plus de difficultés pour trouver une place de parking », se souvient-il.

Interface de l’application UPark – UPark

Il ajoute : « À la base, cette application était surtout pour me rendre service à moi-même. En trois mois, on est déjà 500 utilisateurs, spécialement dans la région. Mais c’est un système disponible partout grâce à la géolocalisation. J’ai été surpris de voir qu’un petit réseau en Suisse était en train de se créer. Ils sont près de 200 à utiliser UPark. »

Pour l’informaticien de 26 ans, l’idée est simple : « Je veux juste faciliter la vie des gens. Plus il y aura de personnes qui rejoindront l’application, plus il y aura de places disponibles mais surtout, moins il y aura d’attente, de stress et de fatigue pour déposer sa voiture et profiter du reste de la journée. »

Prochaine étape pour le Niçois ? « UPark restera un concept pour rendre service. Je suis éventuellement en train de réfléchir à faire une collaboration avec Waze pour créer une extension de l’application avec la mienne. Ça permettrait à l’automobiliste d’avoir toutes les clés en mains pour son trajet en voiture. »



.

SHARE