Xbox Series S : Notre test de la deuxième console Next-Gen de Microsoft – Actualités

News hardware Xbox Series S : Notre test de la deuxième console Next-Gen de Microsoft

La Xbox Series S est arrivée à la rédaction. Deuxième modèle de console next-gen proposé par Microsoft cette année, la Xbox Series S a pour principal objectif de permettre aux joueurs de s’équiper pour la next-gen à moins de 300 €, avec cependant une résolution inférieure dans les jeux par rapport à ce qu’offrent la PS5 et la Xbox Series X.

Au premier abord, rien ne différencie la S de la X. L’allumage se fait dans les mêmes conditions que pour la Xbox Series X, la configuration initiale est identique, l’interface et les options sont similaires. La console bénéficie également des chargements plus rapides ainsi que du Quick Resume permettant de passer rapidement d’un jeu à un autre. La première grosse différence vient du design. Plus compacte, la Xbox Series S est 60 % plus petite que la Series X. Bien qu’elle dispose de la même connectique, le lecteur optique a été retiré.

Côté technique, la Series S effectue plusieurs concessions pour maintenir son bas prix. Tout d’abord, le disque SSD NVMe ne possède que 364 Go utilisables, contre 802 Go pour la Series X. Ensuite, le GPU dispose de 4 tflops, contre 2,15 tflops pour la Series X. Le CPU 8 cœurs AMD Zen 2 est quant à lui quasiment identique à celui de la X.
Selon Jason Ronald  » La Series S assure la même expérience next-gen que la Series X avec seulement une résolution inférieure« . La machine est donc pensée pour le jeu en 1440p à 60 fps.

Derrière cette déclaration plutôt rassurante, nous avons cependant remarqué des différences allant au-delà de la résolution elle-même. Gears 5 dispose de cinématiques à 30 fps et d’ombres moins précises, le niveau de détail (LOD) est également plus perceptible sur cette version. Forza Horizon 4 est quant à lui proposé à 60 fps mais avec des effets en moins notamment dans les ombres projetées. Nous avons remarqué d’autres différences liées au framerate pour des jeux dont nous n’avons pas encore le droit de parler.

Sur des softs disposant de directions artistiques plus épurées comme The Falconeer ou Sea of Thieves, les différences sont moins perceptibles. Même sur certains titres « chargés » comme Gears Tactics, le rendu à l’écran est très proche entre les deux consoles.

Pour ce qui est du bruit et de la température, la console reste très proche de la Series X avec 61 °C sur la partie la plus chaude (la grille du ventilateur) et 45 °C pour la partie cachant le GPU. Elle est aussi très silencieuse.

La grande question est de savoir si l’on peut réellement qualifier cette console de next-gen, le focus de cette nouvelle génération étant principalement placé sur la résolution et les graphismes. Certes, les jeux actuels tournent bien, mais il faudra voir ce que donnent des jeux comme Assassin’s Creed Valhalla, Watch Dogs Legion et surtout l’exclusivité Microsoft The Medium.

C’est pour cela que notre test ressemble un peu à l’évaluation d’une early access : les promesses sont bonnes, les premiers résultats sont globalement encourageants, mais il est encore impossible d’évaluer la réelle viabilité du projet sur le long terme, avec de vrais jeux next-gen. Certains technophiles avertis remarqueront le flou de certaines textures et les éventuelles variations de framerate, tandis que le grand public pourrait plus facilement se satisfaire de versions « inférieures » sur un hardware d’entrée de gamme.

La Xbox Series S sortira le 10 novembre 2020 au prix de 299,99 euros

Par MegaRaibolt, Rédaction jeuxvideo.com

MP

Source ici

Leave a Response

trois × quatre =

Résoudre : *
17 × 17 =