« Je vais porter ce cas devant la communauté internationale…c’est inacceptable » – L’info est en continue chez nous.


Après avoir passé plusieurs coups de fils pour savoir s’il y a moyen pour elle de voter, la candidate Makalé Camara a appris finalement auprès du président de la CENI quelle ne peut pas voter, parce qu’elle fait partie des deux millions d’électeurs radiés sur la liste électorale.

S’exprimant devant la presse, la candidate du parti FAN, a denoncé “la pagaille” qui entoure le fichier électoral tant décrié.

«J’ai appelé le président de la CENI qui est allé vérifier dans le fichier, il paraît que je fais partie des deux millions de personnes qui sont radiées, ce qui signifie qu’elles sont radiées, mais elles n’ont pas radié les bonnes personnes parce que quand la CEDEAO est venue et qu’ elle a constaté qu’il y a des mineurs, des gens sans documents qui sont dans le fichier, on leur a demandé d’enlever deux millions, et les deux millions ne sont pas ceux qui devront être enlevés. Parce que je ne vois pas une personne comme moi qui s’est faite enrôler correctement avec tous les documents à l’appui et que je me retrouve dans la liste des radiés et qu’on me dise dans le fichier mes pièces n’existent pas, c’est inexplicable», a-t-elle dénoncé.

Plus loin, Makalé Camara a menacé de saisir les juridictions internationales si toutefois elle ne vote pas.

«Je vais porter ce cas devant la communauté internationale, je vais le porter devant mon avocat tout à l’heure. Moi je vais voter parce que ce n’est pas possible autrement c’est inacceptable», a-t-elle prévenu.

Mosaiqueguinée

Leave a Response

Résoudre : *
19 − 18 =