La start-up de taxis volants Lilium recrute d’anciens dirigeants d’Airbus et d’Audi

Lilium, la start-up de taxis volants a annoncé dans un communiqué, qu’elle allait recruter d’anciens dirigeants d’Audi et d’Airbus. Pour l’entreprise, ces embauches seront une véritable opportunité pour le bon développement du projet.

En effet, trois d’entre eux ont été engagés pour superviser le projet de taxis volants. Le premier, Mirko Reuter, ancien responsable de la conduite automatisée chez Audi, a été nommé responsable des vols autonomes chez Lilium. Selon l’entreprise, Mirko Reuter à « toutes les compétences clés nécessaires en ce qui concerne les défis en matière de systèmes d’aéronautiques autonomes ». De plus, les antécédents de Reuter en le domaine de la mécatronique, de la robotique mais aussi en ingénierie de l’automatisation, devraient lui permettre de parfaitement bien s’approprier le projet et le développer.

Jakob Waeschenbach, deuxième nouvel employé de la start-up, était l’ancien responsable des équipements et des installations d’Airbus, dorénavant, Waeschenbach, occupera le poste de responsable de l’assemblage des avions. Lilium affirme qu’il contribuera à la création d’une nouvelle usine où l’entreprise espère concrétiser la production des taxis volants. Par ailleurs, la start-up a déclaré dans le communiqué vouloir réaliser un processus de production similaire à celui de la construction des voitures.

Le troisième, Rochus Moenter, ancien vice-président des finances et du leasing d’Airbus, supervisait « la mise en place de l’exploitation des projets stratégiques d’Airbus ». À ce jour, Moenter est le nouvel avocat général et chef des affaires juridiques de Lilium. Un poste complexe quant aux nombreuses procédures judiciaires que les taxis volants pourraient encourir.

Désormais, grâce à ses nouveaux employés, Lilium pourra concurrencer de plus belle ses antagonistes Rolls-Royce, Aston Martin et Kitty Hawk, qui développent également un concept de taxis volants. Par ailleurs, l’entreprise a déclaré que les premiers tests auront lieu l’année prochaine avant d’être commercialisée d’ici 2025. De plus, Lilium garanti que les vols seront beaucoup plus rapides que les trajets en voiture, avec des tarifs en raisonnables. Néanmoins, la nouvelle technologie dont sont dotés les taxis volants n’a pas encore été approuvé, à confirmer donc.



Source https://siecledigital.fr/

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here