Le sport amateur sacrifié sur l’autel de la rigueur budgétaire ?

Plusieurs décisions et arbitrages dernièrement rendus par le gouvernement Philippe se sont avérés défavorables au financement du sport amateur français. Des mesures qui provoquent des difficultés au sein des clubs qui dépendent significativement de l’argent public pour assurer leur fonctionnement.

« La nouvelle gouvernance va conduire à une mutation économique du modèle sportif français. Car, je l’assume : ce n’est pas le rôle de l’Etat de financer durablement les clubs sportifs. Le changement doit avoir lieu, vers un modèle économique moins dépendant des fonds publics. » Le ton fut donné au mois de juillet dernier par Laura Flessel, alors encore Ministre des Sports, au sujet de la trajectoire définie par le pouvoir exécutif concernant la réforme du financement du sport amateur français. Une trajectoire qui n’a pas été affectée par le changement de ministre, Roxana Maracineanu s’inscrivant dans les pas de son prédécesseur.



Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here