Tim Cook et Donald Trump trouvent un terrain d’entente au sujet des taxes douanières

C’est lors d’un dîner entre les deux hommes que le patron d’Apple a réussi à convaincre Donald Trump à propos des taxes douanières sur les produits venus de Chine, et notamment son désavantage face à son principal concurrent Samsung.

5 rendez-vous en l’espace d’un an : c’est ce qu’il a fallu à Tim Cook (ou Tim Apple) pour convaincre Donald Trump de l’importance de ne pas payer de taxes douanières sur ses produits, dans la mesure où Samsung, son principal concurrent, n’est pas concerné par ce type de problème.

Via Twitter, le président des États-Unis avait annoncé que les deux hommes devaient se rencontrer. Exprimant toute son esbroufe, il indiquait également que l’entreprise américaine dépenserait beaucoup d’argent sur le territoire. Une déclaration qui fait écho au communiqué de presse d’Apple qui mentionnait avoir dépensé 60 milliards de dollars auprès des fournisseurs américains en 2018.

Mais ce n’est pas cette annonce qui a joué en faveur du patron d’Apple. D’après Trump, Tim Cook aurait eu un « argumentaire très convaincant », rapporte le site Bloomberg.

Et le principal argument de Tim Cook se trouve être d’une logique imparable. Apple produit ses appareils en Chine et, or ces derniers vont être taxés à hauteur de 10 % dès le 1er septembre. Ce qui, indubitablement amènerait à une augmentation des tarifs de vente des produits, qui sont déjà bien onéreux sur le marché. Samsung, lui, peut compter sur divers pays de production — en plus de la Chine — comme la Corée du Sud ou encore le Vietnam. Des pays qui ne sont pas concernés par la nouvelle taxe.

Article recommandé : Trump veut une taxe de 10 % sur les smartphones importés de Chine

Un sursis a cependant été offert pour les iPhone, iPad et ordinateurs de la marque puisque la taxe douanière sur ces produits n’entrera en fonction que le 15 décembre prochain.

Finalement, tout ce qu’aura eu à faire Tim Cook c’est de pointer du doigt l’injustice que représentait la décision de Donald Trump. « C’est difficile pour Apple de payer des taxes si elle est en compétition avec une excellente entreprise qui n’en paye pas », a déclaré ce dernier aux journalistes américains.

Article recommandé : Embargo : Trump devrait rallonger le sursis de Huawei



Facebook Comments

Leave a Response