Tradition : Mohamed Kaba marabout guérisseur traditionnel offre des soins gratuits à certains malades de Kipé

share on:

Connu sous le nom de Karamo Kaba, Mohamed Lamine Kaba marabout guérisseur traditionnel a depuis maintenant des années apporter des soutiens aux différentes personnes atteintes de certaines maladies tels que la paralysie, les handicapés physiques, la tension et autres.

En cette période de fin d’année, il a décidé en collaboration avec un promoteur d’un lieu public d’organiser une cérémonie de guérison de masse. C’est dans ce cadre qu’il a organisé le jeudi 19 décembre 2019 un fora de guérison publique dans la commune de Ratoma précisément au quartier Kipé.

Interrogé sur l’objectif de cette rencontre, Mohamed lamine kaba marabout guérisseur dira  que, « de nos jours, il y’a trop de patient, trop de malade et il y’a trop de guérisseur aussi. Si nous organisons des activités du genre, c’est pour prouver à l’opinion nationale et internationale, que la Guinée à une capacité tout comme les pays anglophones qui organisent des grandes rencontres pour guérir les gens devant les médias et devant le monde entier. Pourquoi chez nous aussi on ne le fait pas ainsi. Nous avons des talents pareils pour traiter des handicapés, des aveugles, bref de toutes sortes de maladies. C’est pourquoi au lieu de cacher cela nous avons décidé avec Sanna Vincent de réunir les malades en grande quantité pour guérir des personnes. Je fais des guérisons à base des plantes médicinales, mais aussi à base de la tradition. Donc l’objectif est  de permettre aux uns et autres de comprendre que je suis capable de guérir des personnes atteintes  de certaines maladies pour participer aux soutiens de la nation » a précisé ce jeune marabout guérisseur traditionnel devant des malades massivement mobilisés.

Conscient de la nécessité de contribuer au développement de la nation, à travers des actes positifs, Mohamed Lamine Kaba communément appelé Karamo Kaba lance un appel au ministère de la santé et de l’hygiène publique.

« Nous demandons au ministère de la santé de nous accompagner et de nous soutenir. Le travail que nous faisons c’est pour aider les fils et filles de la Guinée L’argent m’intéresse,  mais c’est l’humanisme qui m’intéresse beaucoup. J’ai des pouvoirs qui guérissent définitivement les malades. Si je peux te traiter je te dirais et si je ne peux pas te traité aussi je te le dirais devant le monde. Quand tu guéri des gens il ne revient plus .J’ai guéri plus d’une six antienne de personnes » a-t-il sollicité au ministère de la santé.

A rappeler qu’un premier fora de guérison publique a été organisé, fora au cours duquel quelques responsables du ministère de la santé ont pris part.

Bouka Barry

Facebook Comments

Leave a Response